A93
2003 - Acrylique, brou de noix, fusain, 120x89 sur bois

Les Découpes sur bois

C’est en novembre 97 que ses petits personnages franchissent le pas et sortent de la toile.

Leurs silhouettes découpées dans du contre-plaqué puis peintes, s’emparent de l’espace environnant l’atelier. C’était devenu une évidence pour l’artiste, ces enfants avaient besoin de liberté. Dissimulés derrière des arbres ou en pleine lumière, ses « Paula » et ses « Familles » comme il les appelle, semblent s’adonner à des jeux enfantins, ou prendre la pose en attendant une éventuelle rencontre. D’autres s’échapperont de leurs aires de jeu pour évoluer entre ciel et terre ou dans les profondeurs marines, lieux privés de pesanteur, et propice à une disparition du corps.




Quelques silhouettes en situation...